Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Loup

Loup

Blog de l'association Le Klan du Loup. Pour la défense et la protection du Loup en France, rejoignez-nous !

Le loup était... un chien

Depuis qu’il a disparu en fin d’année dernière, le loup est partout ! Si sa présence sur le plateau de Maîche semble bien réelle, l’animal aurait aussi été aperçu un peu plus bas, dans la vallée du Dessoubre. À moins que…

 

Petit rappel sur l’historique de la présence du loup dans le haut Doubs ces derniers mois : après avoir causé des dégâts notamment chez un éleveur de Chapelle-d’Huin, à quelques kilomètres de Levier, il avait fait l’objet d’un tir de défense qui n’avait laissé aucune trace, laissant présager qu’il y avait survécu. En effet, un mois plus tard, c’est à Arc-sous-Cicon qu’il a été vu officiellement, et ce pour la dernière fois, avant de réapparaître en début d’année sur les plateaux du Russey et de Maîche.

 

Et comme à chaque fois que des « infos loup » circulent, les techniciens de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage se rendent sur le terrain pour enquêter, relever des traces, questionner les témoins et le cas échéant placer des appareils photos automatiques pour saisir une preuve de la présence effective du canidé.

 

Confusion avec un chien malinois

 

Psychose ou fascination ? Il s’avère qu’au fil du temps, les gens voient l’animal ou l’imaginent un peu partout. Par exemple, entre Maîche et la vallée du Dessoubre. Là, en début de semaine, une automobiliste aperçoit dans un champ un animal qui ressemble à s’y méprendre à un loup. Doutes confirmés quelques jours plus tard du côté de Battenans-Varin, où un autre témoin fait même demi-tour en voiture après avoir vu au loin le même animal. Mais trop tard, la bête a eu peur et a fui.

 

La présomption est d’autant plus forte que dans le même temps, sur la même commune, on retrouve un chamois tué et dévoré. Les spécialistes ne s’emballent pas pour autant tout en prenant ces témoignages très au sérieux. Après tout, ils l’admettent eux-mêmes, le loup pourrait bien avoir continué sa descente vers cette vallée. Ils mènent leurs investigations et ne tardent pas à comprendre que l’attaque du chamois est l’œuvre d’un lynx, animal très présent sur le secteur, et que le présumé loup n’est en fait qu’un chien. Un malinois dont l’attitude et les couleurs avaient en effet largement de quoi prêter à confusion pour le grand public.

 

Fausse alerte, donc, pour cette fois pour les techniciens de l’office national de la chasse et de la faune sauvage qui ne sont pas à l’abri de nouvelles alertes sur le bassin-versant de la vallée du Dessoubre. D’une part car le chien en question est toujours dans la nature. Et finalement, le loup, le vrai, qui a bien été vu sur le plateau de Maîche, pourrait bien encore se déplacer. La vigilance est donc de rigueur.

 

Source : Le Pays

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article