Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Loup

Loup

Blog de l'association Le Klan du Loup. Pour la défense et la protection du Loup en France, rejoignez-nous !

Le loup solitaire

Le loup est un sujet infiniment fascinant, cette force poussée à l’extrême, voire au dépassement de soi. Force et courage pour être libre. Ne perdons pas la trace de l’essentiel.

 

Pourquoi le loup devient-il solitaire alors qu’il est censé vivre en meute ?

 

Il existe plusieurs raisons : il arrive parfois qu’un loup demeure inconsolable après avoir perdu sa compagne, alors il s’isole volontairement de la meute. Il semblerait que l’exil voulu ne se rencontre que chez les individus mâles, rares sont les louves solitaires.

 

La dispersion temporaire

 

Il se peut aussi que certains loups décident de quitter leur meute après avoir échoué lors d’un conflit ou quand la nourriture n’est pas suffisante pour tous les membres du clan.

Il y a des cas où la décision de partir est dans le but de pouvoir s’accoupler et de devenir le mâle dominant pour créer une nouvelle famille. La plupart de ces loups quittent leur meute natale entre 10 et 36 mois. Une nouvelle meute se forme lorsque deux loups solitaires se rencontrent et disposent d’un territoire suffisamment vaste où la nourriture est assez abondante pour une famille future. C’est une solitude transitoire où ils choisissent de vivre seuls et assument ce choix car ils estiment que les autres peuvent être une entrave à leur évolution. C’est alors que vivre des moments de solitude est une nécessité pour leur avenir.

Le loup "oméga", s’isole parfois pour ne plus rencontrer plus fort que lui, ne plus être dérangé et aussi parce qu’il n’a pas ou trop peu de nourriture. Il se peut également qu’il soit banni par les membres de la meute. Par conséquent, il subit sa solitude et essai de subsister le temps de retrouver une nouvelle famille. Sachez qu’il peut devenir un chef de meute en rencontrant un autre loup solitaire, mais s’il n’a pas la santé solide et qu’il ne trouve pas assez de nourriture, il peut se laisser mourir.

Le loup solitaire sait se protéger en se trouvant un endroit ou il sera bien caché, hors de vue et en sécurité. Ce loup est très engagé et prudent dans ce qu’il fait. Il est très volontaire et rigoureux. Je dirai que c’est un petit soldat, toujours prêt à aller au front et crapahuter. Il assume et affronte ce qui pourrait lui tomber sur le coin de la truffe.

En général, un groupe survit plus facilement qu’un individu isolé. Pour survivre en solitaire, il faut être fort, vigilant, combatif, entreprenant, prêt au défi.

Cela me fait penser à une phrase de Victor Hugo, "la solitude est bonne aux grands esprits et mauvaises aux petits. La solitude trouble les cerveaux qu’elle n’illumine pas".

 

Sandrine Devienne pour le Klan du Loup

 

loup solitaire solo frey photo loupsolitairesolofrey_zpsfe371315.jpeg

Merci à Solo Frey pour la photographie ©

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article