Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adresse

Tél : +33664864129

 

Courriel : leklanduloup(at)free.fr [remplacer (at) par @]

 

Adresse postale :

Le Klan du Loup

18 rue de la République

24210 LA BACHELLERIE

AD MAJOREM LUPI GLORIAM

28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 12:48

La préfecture des Alpes-de-Haute-Provence a autorisé, ce mardi 28 septembre, des tirs de défense en vue de la protection des troupeaux face au loup dans deux massifs du département, a-t-elle annoncé dans un communiqué.

 

Les deux arrêtés préfectoraux concernent les massifs des Monges et du Grand Coyer, précise la préfecture.

 

Malgré des mesures de protection des troupeaux et d'effarouchement, la présence du berger et l'intervention de plusieurs chiens, des attaques de loups ont eu lieu, notamment "en journée", précise le communiqué, dans des groupements pastoraux des Monges-Costebelle (Authon) et de l'Orgéas-le-Pasquier (Thorame-Haute).

 

Une nouvelle fois, Pierre N'Gahane s'assoit sur le statut d'animal protégé de canis lupus !

Il faut à tout prix plaire au lobby des éleveurs, lobby à qui Sarközy avait promis l'extermination de quelques loups en échange de leurs voix aux prochaines élections.

 

Le préfet sert bien son maître élyséen...

 

association Le Klan du Loup

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Klan du Loup - dans Loup textes
commenter cet article

commentaires

gualyvo 28/09/2010 19:11



Ce préfet et les bergerse sont vraiment des acharnés pitoyables de la pire espèce.


Alors que la justice tranche NON au massacre des loups, ils persistent malgré tout


c'est désespérent,


Le guerre pour défendre les loups serat elle à durée illimité ???????


Si tu as une minute pour posté sur AVNS, en ce moment je fait gros boulot d'assemblage des photos en vidéo diapo, pour diffusion dénonciation méthode Chasse Barbare


http://avns.forumactif.com/actions-combats-campagnes-info-f3/chasse-barbarie-t1205.htm


Ras la cafetière de toutes ces Barbaries, ça me donne envie de HURLER.