Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adresse

Tél : +33664864129

 

Courriel : leklanduloup(at)free.fr [remplacer (at) par @]

 

Adresse postale :

Le Klan du Loup

18 rue de la République

24210 LA BACHELLERIE

AD MAJOREM LUPI GLORIAM

2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 17:09

Les scientifiques ont découvert que ce qu’ils pensaient jusqu’à présent être un chacal doré ou chacal égyptien vivant en Ethiopie, est en fait une espèce de loup gris, révélant pour la première fois la présence de loups en Afrique.

 

Les régions montagneuses éthiopiennes abritent deux espèces canines très similaires, le loup gris et le chacal doré, d’après ce qu’indique une nouvelle étude publiée dans le journal PLoS One. Jusqu’à aujourd’hui, les scientifiques pensaient que ces deux animaux de taille moyenne appartenaient à la même espèce.

Dans les années 1880, le biologiste anglais Thomas Huxley soupçonnait cependant qu’une espèce de loup vivait dans la région mais n’avait aucun moyen d’enquêter et d’étudier l’espèce pour vérifier sa théorie à cette époque.

"Cela montre les progrès réalisés grâce à l’utilisation de techniques génétiques modernes pour comprendre l’écologie" a déclaré Nils Stenseth, un biologiste spécialiste de l’évolution pour l’Université d’Oslo et l’un des auteurs de l’étude.

Lui et ses collègues, de l’Université d’Oxford en Angleterre et l’Université d’Addis Abeba en Ethiopie, ont analysé des échantillons de selles et ont comparé leurs informations avec les données enregistrées dans la GenBank, une collection de toutes les séquences ADN publiquement disponibles conservée par les Instituts Nationaux pour la Santé.

"Nous avons été très surpris de voir que l’ADN du loup était présent, et c’est à ce moment là que nous avons commencé à penser que nous faisions une erreur" a indiqué le Dr. Stenseth.

Le loup est un animal mystérieux et difficile à cerner. Parce que les scientifiques en savent très peu à propos de l’écologie de cette espèce, il faudra faire davantage d’études pour comprendre quelle est la situation du loup aujourd’hui.

"Ce que nous voulons maintenant c’est nous rendre sur le terrain et faire une évaluation bien plus détaillée de la population des loups qui pourrait être menacée", a indiqué le Dr. Stenseth.

"Il est très clair que c’est une petite population, parce que de nombreux biologistes travaillent dans la région, et sans cela, elle aurait été une espèce connue" a-t-il déclaré.

Le chacal égyptien (Canis aureus lupaster) avait jusqu’à présent été considéré comme une sous-espèce importante et rare du chacal doré (C. aureus).

Il a conservé son statut taxonomique jusqu’à aujourd’hui, malgré les nombreuses études ayant montré des similarités morphologiques avec le loup gris (C. lupus).

Les scientifiques ayant mené l’étude ont analysé l’ADN mitochondrial d’un Canis aureus lupaster et ont enquêté sur les similarités entre les deux espèces. Ils en ont conclu que le chacal égyptien appartenait à l’espèce des loups gris, aux cotés du loup Holartique, du loup indien et du loup Himalayen.

Par ailleurs, les scientifiques ont repéré des loups gris dans deux endroits différents des régions montagneuses de l’Ethiopie, étendant la distribution de l’espèce d’au moins 2 500 kilomètres au sud-est.

La seule espèce de loup gris vivant sur le continent africain est une espèce mystérieuse pour les scientifiques, et dont le statut de conservation doit être évalué rapidement, ont recommandé les scientifiques.

D’après eux, le loup gris de l’espèce Canis aureus lupaster représente probablement une ancienne lignée de loups ayant colonisé l’Afrique avant la disparition du loup Holartique, et pourrait donc être rebaptisé loup africain.

Source : actualité environnement

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Klan du Loup - dans Loup textes
commenter cet article

commentaires

clovis simard 07/03/2011 19:27



Bonjour,


Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.
      
Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.


La Page No-2: ADN-ROUGE !


DE L'ADN AU PASSAGE DE LA MER ROUGE ?


Cordialement


Clovis Simard