Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adresse

Tél : +33664864129

 

Courriel : leklanduloup(at)free.fr [remplacer (at) par @]

 

Adresse postale :

Le Klan du Loup

18 rue de la République

24210 LA BACHELLERIE

AD MAJOREM LUPI GLORIAM

18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 17:31

Je me demande à qui profitent les précieuses recherches de nos chers Darwin ou Lorenz ? Certainement pas aux gens qui nous gouvernent, ni à leurs complices électeurs.

 

Encore une fois, le bouc émissaire favori des Français, entre autres, est accusé d’avoir provoqué des dégâts dans les Alpes Maritimes, toujours cette même région qui n’a pas changé ses habitudes depuis le retour du loup dans les années 1990. Pourtant, ils ont eu le temps de prendre des mesures de sécurité, depuis le temps que le loup les ennuie mortellement. A ce jour, rien n’est fait pour que ça change. Pourquoi ?

 

Problème d’argent peut-être ?

 

On pourrait essayer d’envisager la suppression de cette prime, afin de vérifier si les mesures de sécurité seront prises une bonne fois pour toutes par les éleveurs, ils connaissent les méthodes de protection d’un troupeau, c’est quand même leur métier, non ?

 

Quelques exemples de mesures de sécurité prises en charge par l’état :

  • Parcs électriques de protection qui reste un moyen très simple et rapide permettant de maintenir groupé un troupeau pendant la nuit. Une unité compacte est moins vulnérable aux attaques et à la dispersion.
  • Chiens de protection : Patou, Dogue du Tibet, Berger d’Anatolie, Kuvasz, etc. Races de chiens à caractères dominants, en général, très dissuasifs en cas d’approche d’un prédateur.
  • Aides bergers : La présence humaine à proximité d’un troupeau est reconnue comme un facteur limitant les interactions loups/ovins. L’aide berger est surtout présent pendant les périodes à risques (nuit et mauvais temps), le rassemblement des troupeaux, le montage et démontage des parcs de nuit et tout cela est subventionné par le programme LIFE.
  • Des méthodes d’effarouchement ou fladeries, consistant en l’émission de signaux sonores ou visuels (utilisation de flash visuel ou déclenchement d’une sirène à l’approche d’un prédateur du parc de regroupement nocturne). Cependant, Je précise que les fladeries ne sont pas efficaces sur le long terme.
  •  

Tout est question de motivation, de passion et de respect. Il faut apprendre à faire de la prévention, anticiper les dégâts. Les moyens de protection sont encore trop peu ou mal utilisés aujourd’hui.

 

Accepter les moyens de protection, c’est accepter le retour du loup qui a une place légitime en France.

 

Concernant l’article en date du 14 avril 2015, dans le journal Nice-Matin, des conclusions hâtives ont été évoquées.

 

« Il est temps de constater l’incompatibilité entre la présence de ce grand prédateur, le loup et l’activité humaine sur notre territoire», a écrit le maire de Nice dans un communiqué.

«Bien que le Préfet autorise l’organisation de battues sur certaines parties du territoire, force est de constater que cette régulation n’est toujours pas suffisante. Je demande donc à nouveau au Préfet de prendre des mesures nécessaires afin de permettre aux chasseurs et aux bergers plus de latitude dans le tir du loup, notamment à l’affut et à l’approche, sur toutes les communes du département concernées par les attaques, afin de réguler de manière efficace cette population. Sans prise de mesure efficaces, nos bergers vont disparaître.»

 

Je réponds à Monsieur le Maire de Nice, que des mesures d’éducation et d’instruction concernant des actions de gestion des territoires respectant les contraintes biologiques des loups, et le développement d’activités économiques et éducatives autour du loup seraient nécessaires, afin de connaître un peu mieux ce prédateur. Cela serait également une mesure alternative qui pourrait assurer une cohabitation sereine entre les hommes et les loups par la connaissance de cette espèce. Ainsi, nos bergers ne disparaitront pas et nos loups non plus.

 

Je tiens quand même à rappeler que l’on ne tire pas sur un loup alpha, cela déséquilibre une meute.

 

Je termine en rappelant également, qu’il s’agit la plupart du temps d’attaques de chiens errants. Ce qui est encore le cas cette année. Il faudrait instaurer des lois obligatoires pour l’éducation à la vie et le fonctionnement des espèces, sauvages et domestiques, plutôt que des lois qui détruisent un peu plus chaque jour, la nature et ses habitants.

Essayons de nous élever un peu !

Sandrine Devienne pour le Klan du Loup

Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Klan du Loup - dans Ethologie lupine
commenter cet article

commentaires

Katherine RENAUD 01/05/2016 22:15

Bravo à Sandrine DEVIENNE pour son texte clair et précis. Le maire de Nice devrait respecter la convention de BERNE...